logo_white_transparent.png
Production
Claes_02.jpg

Claes, de son vrai nom Thomas, a grandi auprès de parents musiciens passionnés de chanson  française (Brel, Frehel, Piaf, Barbara…).

Enfant, il passe son temps sur les routes avec sa famille qui donne des concerts dans tout l’hexagone. Parfois, il joue de la batterie sur scène avec eux pour quelques morceaux, d’autres fois, il assure la première partie.

Ainsi, il baigne dans les chansons classiques et la variété française depuis sa plus tendre enfance.

Dans le même temps, il intègre rapidement des influences nouvelles : il découvre à l’adolescence le rap, grâce à des artistes comme Damso, Stupeflip, Orelsan ou encore Diam’s.

Il commence à écrire et raper avec ses amis. Et déjà, derrière son   ordinateur, il produit les mix et les instrus.

Entre ces deux univers musicaux, il n’a pas voulu choisir, il a naturellement mélanger les deux.

Tout comme pour la musique, il est très tôt passionné de cinéma.

Sa mère, consciente de cette passion, l’interrompt parfois dans ses devoirs pour qu’il puisse visionner à la télé un film important à ses   yeux, comme Birdy de Alan Parker.

Après le collège, avec ses copains, il s’exerce à tourner de fausses publicités et des films d’action.

Cette appétence artistique l’a ensuite amené à faire 3 ans d’école de cinéma à Lyon où il était initialement venu se former au métier d’acteur.

Il décide à la fin de ses études de monter à Paris pour faire du cinéma et de la musique.

Claes a fusionné les deux arts qu’il a appris et qui le définissent aujourd’hui en tant qu’artiste : la musique et le cinéma, évidemment.

Il a d’ailleurs toujours construit les morceaux de la même façon que les films : il pense cadre, lumière, image, couleurs mais surtout histoire.

Pour lui, chaque couplet est un plan.

Il s’inspire des films de Kubrick, Parker, Sautet, Wong Kar Waî et Campion.

En musique, il est influencé par des morceaux comme Ces gens là de Jacques Brel, La mémoire et la mer de Léo Ferré, Mosaïque Solitaire de Damso, ou encore Stan d’Eminem.

Des chansons à texte, dont l’histoire est souvent proche d’un scénario, guident ce grand nomade artistique dans sa création.

CLAES

message vocal cover.jpeg
COVER ETALO COMME AVANT.jpg